Un blog Travellerspoint

De cet auteur: Manon Abud

Elvis has left the building... and we've made it to Munich!

sunny 16 °C

I'd like to dedicate this blog to the little people who made this trip possible... Chloée et Arianne: je vous dis mille fois bravo!! Vous êtes déjà de grandes voyageuses, et nous sommes si fièrs de vous!

We left Ottawa bright and early on the 27th, for a four-hour train ride to Toronto. Knowing that getting an early start on our new routine is important, we indulged in a bit of ipad gaming (il peut sembler tautologique de jouer à Ticket to Ride sur un train, mais c'est très cool!) and then jumped right into school work. The girls took this quite seriously, and worked hard, accomplishing everything we set out for them.

Our flight was uneventful, but long and only Arianne managed to get some real sleep... and Lo! When we arrived, Munich was shrouded in fog, so we had to circle the airport for an extra hour. But the best was going through immigration - where the polite German immigration officer pointed out that our passports were not valid... YES!! More on that tomorrow, I can't even talk about it...

No - just kidding... It's all good. Looks like the Canadian officials hadn't had their coffee yet, and they let us board an international flight without having signed our brand new passports (of course, one has to forget something when one plans such a lengthy trip!). After inspecting our other ID, Eurail pass, etc., he kindly handed us a pen and invited us to 'sign here' - noting that it was not us who was in trouble, but the airline carrier who let us through in the first place! Phew... Germans are really, really nice people.

Nous nous sommes finalement rendues chez notre hôte, Charlotte (Charlotte's B&B), qui s'est avérée charmante... tout comme la chambre qu'elle nous offre chez elle. Nous sommes dans un joli quartier résidentiel, à quelques pas du tram et du métro, dans une chambrette qui inclue un demi-grenier où sont perchées nos deux filles qui devraient dormir, mais qui n'y parviennent pas tout à fait encore (chut!! Dodo les filles!!).

Et oui - nous sommes allés manger des saucisses au Oktobertfest (pas de bière par contre - tout le monde était trop crevé)... Check! C'est une énorme fête forraine, avec plein de manèges énormes, et des halls énormes où l'on sert des bières énormes avec des plats énormes (et souvent, par des dames avec des bustes énormes)... Un gros Carp Fair, où les costumes traditionnels sont plus jolis et où nous nous sommes offerts un merveilleux tour de Grande Roue (énorme!!!!), avec vue imprenable sur la ville. Je ne dirais pas que ça vaut le détour, mais c'est cool d'y être allé...

Au dodo...

PS As you may noted, je me sens bilingue aujourd'hui... and I even managed to understand the directions given to me in German by the nice man at the local shoe store! Ich liebe Deutschland und Europa, où on parle de tout avec tous! ;-)

Posté par Manon Abud 12:06 Archivé dans Allemagne Tagué munich oktoberfest Commentaires (1)

The Unbearable Lightness of Being

... is quite bearable, actually!

sunny 20 °C

As we approach the last stages of pre-departure frenzy, Milan Kundera’s memorable title – The Unbearable Lightness of Being – comes to mind… One of the main reasons why we chose to undertake this journey was to remind ourselves – and hopefully teach our girls – that “Stuff” is not what "Life" is made of. We figured that after 10 months of backpacking, and a good stint of volunteering with some of South America’s poorest and most disenfranchised people, that message would truly sink in.

I am pleased to report that this process of “shedding” is actually happening much sooner than I anticipated. After just a few weeks of living out of our suitcases in Ottawa, we’ve already forgotten about many of the things we thought we’d miss. And we’re not even using half of the clothes or toys we brought along!

While I’m not quite ready to sign-up for the “No Baggage Challenge”, I am feeling increasingly satisfied with the notion that “less is more”… Which is probably a good thing, because my motherly instincts would tend to err on the side of “be fully prepared for all possible situations, including the most improbable ones, and thus pack a 20kg first aid kit”. Packing <24kg bags is next week’s task… We’ll see how we make out with that!

Motherly Instinct - 1

Motherly Instinct - 1


Motherly Instinct - 2

Motherly Instinct - 2

Posté par Manon Abud 19:09 Archivé dans Canada Commentaires (3)

Prologue

Plus que 23 dodos...

semi-overcast 26 °C

En 1997, la famille Stuemer d’Ottawa – Maman, Papa et trois jeunes garçons – montait à bord d’un petit voilier de 23 pieds, le Northern Magic, pour faire le tour du monde à voile… Je me souviens d’avoir suivi leur périple avec intérêt, en me disant qu’il fallait un sacré courage pour s’embarquer ainsi, avec 3 jeunes enfants. Mais dans un article commémorant les 10 ans de leur aventure, j’ai retrouvé une citation de Diane, la maman, qui disait : « I've said it before, and I still believe it today: about the toughest thing we did on our trip sailing around the world was leaving. » Je vous le confirmerai dans 10 mois, mais je crois qu’elle a tout à fait raison…

Il est difficile de croire que cela fait près de cinq ans (environs 1800 dodos!) que nous parlons de « notre grand voyage »... Une idée un peu folle que nous nous sommes mise en tête, comme ça, par un beau jour d'été. Chloée avait cinq ans, Arianne en avait trois, et la perspective de courir le monde, avec notre sac au dos et nos filles par la main, nous semblait aussi alléchante qu'impossible. Mais le temps a fait son œuvre, et nous voilà… avec deux grandes filles qui seront bientôt plus grande que maman, quelques cheveux gris en plus (certains diront plusieurs!), et quatre sac à dos touts neufs.

Bien que nous soyons toujours à Ottawa, le départ est déjà entamé… Nous avons loué notre maison à une gentille famille qui elle aussi s’apprête à vivre une grande aventure : ils ont quitté l’Israël, à la recherche d’un peu de paix et de quiétude, et ont fait le pari de rebâtir leur vie ici. Nous sommes donc installés chez Mamie Louise qui, avec son grand cœur, s’est laissée envahir par notre petite famille bohême pour un mois. C’est déjà un premier dépaysement (fort agréable!) que de quitter notre grande maison de banlieue, pour vivre ainsi au centre-ville, à quelques pas des berges du Canal Rideau… Nous en profitons pleinement! Et nous découvrons déjà que même si nous avons laissé la majorité de nos choses dans des boîtes à la maison, nous aurions pu en laisser encore plus derrière.

Les préparatifs vont donc bon train, et le 27 septembre prochain, nous nous rendrons à Toronto, pour ensuite nous envoler vers - où, question de « prendre ça mollo », nous nous retrouverons en plein coeur du Oktoberfest!

Nfamille_yb_0418_134.jpgous sommes ravis de savoir que vous viendrez nous faire un petit coucou, de temps en temps, dans les pages de ce blogue. Dix mois, ça passe vite, alors comme on dit chez-nous, en Acadie : « à la revoyure! »

Munich

Posté par Manon Abud 18:46 Archivé dans Canada Tagué ottawa rideau_canal Commentaires (1)

(Articles 1 - 3 sur 3) Page [1]