Un blog Travellerspoint

À Montezuma, Costa Rica (par : Arianne)

sunny 28 °C
Voir Aventure 2011 2012 sur la carte de Abud Nantel.

Notre maison était dans la jungle, mais pas loin des plages. Notre maison était faite en bois et les murs étaient ouverts. Il y avait deux hamacs couchés et un hamac assis. Il y avait aussi trois chambres : une pour les parents, une pour Chloée et une pour moi. La première nuit, on a dormi ensemble dans la chambre de Chloée parce qu’elle avait deux lits simples et dans la mienne, il y avait un lit double – on a dormi ensemble la première nuit, pour s’habituer à la maison parce que la maison était différente de ce qu’on connaît…

P1030364.jpgP1030379.jpgP1030375.jpgP1030551.jpg

On entendait pleins de bruits dans la jungle, comme le bruit des criquets. Le matin, les singes hurleurs nous réveillaient à cinq heures du matin et les perroquets criaient sans arrêt. Il y avait aussi des singes capucins à face blanche, pleins de papillons, des oiseaux et pleins d’insectes. Un agouti, c’est comme un gros écureuil avec pas de queue – il marche à quatre pattes, il a la grosseur d’un petit chien, et il mange des graines de tournesol qu’on lui lançait chaque matin. Un soir, on a vu cinq ratons laveurs qui sont venus manger les graines de l’agouti parce qu’il en restait plein. La nuit, il y avait aussi des gros crapauds qui venaient dans notre maison, mais ils ne pouvaient pas venir dans la cuisine ou dans nos chambres parce que ces pièces avaient des portes et que les crapauds ne pouvaient pas monter en haut sur les escaliers : le reste de la maison était ouvert.

P1030353.jpgP1030357.jpgP1030042.jpgP1030022.jpgP1030404.jpgP1030608.jpgP1030600.jpgP1030601.jpgP1030584.jpgP1030575.jpgP1030417.jpgP1030325.jpgP1030328.jpg

On voyait des animaux partout et pleins d’oiseaux. L’oiseau que j’ai le plus aimé, il était bleu, avec la bedaine blanche, et une queue bleue sur la tête.

P1020919.jpg

Dans la famille des singes, celui que j’ai le plus aimé, c’était le singe capucin à face blanche.

P1030011.jpgP1030007.jpgP1030015.jpgP1030014.jpg

En plus, les propriétaires de la maison avaient un petit cochon noir qui s'appellait 'Chuletta' (ça veux dire 'côtelette de porc'!).

P1030280.jpg

Dans notre jardin, il y avait des arbres à caramboles (‘star fruit’), des bananiers, des cocotiers et pleins de fleurs.

P1030553.jpgP1030365.jpgP1030644.jpg

La plage à côté de notre maison avait beaucoup de vagues, mais à marée basse, on pouvait se baigner. À notre plage, on faisait aussi des chasses aux Bernard l’Hermite – ce sont des petits crabes qui vivent dans des coquillages, et quand ils sont trop gros pour leur maison, ils changent de coquillage. Alain faisait des trous dans le sable, assez gros et avec des murs assez à pics, pour que les Bernard l’Hermite ne puissent pas en sortir. Pendant ce temps, moi et Chloée on allait cueillir des Bernard l’Hermite et on les mettait dans ce trou (à l’heure, on pouvait cueillir à peu près 100 Bernard l’Hermite). Pendant que nous on les ramassait, Alain faisait une grosse structure compliquée comme un labyrinthe, avec des montagnes de sable et des ponts qu’il fabriquait avec un morceau de bois, avec du sable par-dessus. La dernière structure qu’on a fait, il y avait les Chutes du Niagara et les Bernard l’Hermite ne le savaient pas : il montait sur un chemin, disait ‘Oh! Oh! On est libres!’ et arrivaient aux chutes… et ils tombaient en bas!

P1020947.jpgP1020936.jpgP1030391.jpgP1030392.jpgP1030401.jpgP1030844.jpg

La seule belle plage, où il n’y avait pas beaucoup de vagues, c’était Playa Grande. Il fallait passer à travers Montezuma pour y aller. Montezuma, c’est juste deux rues : une rue pour entrer dans le village, et une autre, pour aller d’un bout à l’autre. Ça fait comme un ‘T’. Pour aller à Playa Grande, on traversait le village (ça prenait à peu près 2 minutes!) et ensuite, on prenait un chemin qui allait sur la plage, dans la forêt, sur la plage, dans la forêt (parce que des fois, il y avait des roches et ils faisaient un chemin dans la forêt pour qu’on puisse passer)… C’est une plage protégée, et on ne peut pas y aller en auto. Ça nous prenait à peu près 40 minutes pour marcher là-bas, mais il y a des gens qui pouvaient le faire en 25 minutes.

P1030791.jpgP1030774.jpgP1030770.jpgP1030411.jpgP1030254.jpgP1030240.jpgP1030218.jpgP1030002.jpgP1020968.jpgP1020972.jpgP1020971.jpgP1020963.jpgP1020957.jpg

Playa Grande s’appelle comme ça, parce que c’est une plage qui est très grande et elle n’est pas en pente, tandis que les autres sont toutes en pente. Si la plage est en pente, les vagues seront beaucoup plus grosses. À Playa Grande, on a fait chacun une leçon de surf, et papa en a fait deux. Le surf était amusant, mais plus la marée montait, plus la mer était ‘rough’. Pour passer par-dessus les vagues qui n’étaient pas bonnes pour faire du surf, l’instructeur levait notre planche et quand on retombait, ça faisait mal au ventre parce qu’on retombait fort! On a tous réussi à se lever sur notre planche : moi, Chloée, Alain et Manon. Pour la première fois, j’ai eu peur quand je me suis levée. Après, je me suis habituée et c’était amusant. J’étais très fière de moi d’avoir réussi à faire du surf!

P1030508.jpgP1040331.jpgP1040326.jpgP1040298.jpgP1040283.jpgP1040280.jpg1P1040297.jpgP1040300.jpgP1040311.jpg

J’ai aimé ça vivre là-bas, parce que j’aimais ça voir les singes souvent. On était bien et on était tranquille… sauf quand les singes hurleurs nous réveillaient à cinq heures du matin! Et à chaque fois qu'on allait à Montezuma, on achetait une crème glacée italienne. C'était la meilleure crème glacée depuis le début de notre voyage en Amérique du sud! Ma sorte préférée, c'était 'giampa' - c'est de la crème glacée, avec des gros céréales au chocolat et à la vanille dedans. Il y avait aussi chocolat noir, menthe et chocolat, chocolat au lait, et à la crème. Yum! Yum!

P1030133.jpgP1030140.jpg

Posté par Abud Nantel 08:37 Archivé dans Costa Rica Tagué costa_rica montezuma

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Commentaires

WOW!!! QUELLE VOYAGE IN0UBLIABLE !!!! QUELLES BEAUX SOUVENIRS DE VIE !!!SUPER !!!

par Oncle Georges

Quel beau blogue ma grande!
On peut vraiment sentir comment tu as vécu dans cette maison, ce que tu as aimé, le contact avec les animaux, le surf, bref,la vie dans la jungle et au bord de la mer à travers tes yeux et ton coeur.

Comme j'ai hâte de te retrouver!

Mamie L.

par Mamie Louise

Salut Arianne !

C'est cool le Costa Rica dans tes yeux et c'est beau comme tu le racontes !
C'est vraiment une côte très riche. Tous les copains qui sont partis voyager dans cette contrée en sont retournés ravis, on comprend pourquoi, tu nous le montres aussi avec de magnifiques images.
Nous t'embrassons ainsi que Chloée papa et maman. On s'appelle bientôt !
Bizz

par Louna, Douce et Manu

Wow oh Wow Arianne. J'en revient pas comme tu écris bien. Tes récits sont tellement intéressantes. Un vrai talent d'écrivain! Bravo! En te lisant on es là dans la jungle avec vous tous!

Un beau bonjour à Maman, Papa, et ta soeur!
Gros bisous à tous!

Tante Claudette
xxoo

par Ma Tante Claudette

Arianne, tu nous donnes le goût de connaître Costa Rica. C'est la vie au paradis...Profites des dernières heures.

À bientôt et gros Bizous à toute la famille

par Marcelle

Les commentaires sur ce blog sont désormais fermés aux non-membres de Travellerspoint. Vous pouvez toujours laisser un commentaire si vous êtes un membre de Travellerspoint.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint